PRésentation de l'IPSA

l'air et l'espace

PASSIONNEMENT CuRIEuX, ENGAGÉS & À L'ÉCOuTE Du MONDE

Une école d’ingénieurs comme l’ESME Sudria inscrit à son projet de formation les préoccupations du monde dans lequel elle vit : elle accompagne très étroitement son temps, elle le précède, elle imagine le futur, elle prépare les usages de demain. C’est ce qui en fait une école engagée, ouverte à 360° sur le monde, son évolution et les besoins que celle-ci génère.

Les projets et les laboratoires de l’école sont un reflet de ce souci constant : les réalisations qui en sortent contribuent à nourrir l’industrie des innovations qui font notre quotidien.

Les projets étudiants sont une dimension essentielle dans la pédagogie de l’école depuis ses premiers pas.

Ils viennent illustrer et rendre concrets les cours les plus complexes, ou bien ils sont le résultat du libre cours laissé à l’imagination des élèves pour challenger leur créativité et leur capacité à donner une suite effective et concrète à l’audace de leurs idées. Projets innovants qui sont les embryons de futurs start-ups ou commandes de l’industrie ou encore projets réalisés en partenariat avec les institutions ou d’autres centres de recherche.

L’ESME en chiffre

  • à définir
  • à définir
  • à définir
  • à définir
  • à définir
  • à définir

LES DIFFÉRENTS CHOIX QUI PERMETTENT DE PERSONNALISER SON CURSUS :

Les 3 parcours :

  • Parcours innovation : du temps à l’expérimentation et aux projets dans les laboratoires de l’école
  • Parcours international : programme 50% en anglais en Ingé 1 et «full english» en Ingé 2 et Ingé 3
  • Parcours management : formation complémentaire délivrée en partenariat avec l’ISG visant à l’obtention d’un double diplôme

Les 4 domaines d’application : Énergies, Systèmes et Environnement ; Systèmes embarqués et Électronique ;

Intelligence numérique et data ; Images, signaux et réseaux

Les mineures permettent d’affiner le parcours personnel en s’ouvrant sur des thématiques culturelles, technologiques ou managériales (ex : management des RH, innovation et comportements sociologiques, notions de design industriel…)

Les Majeures permettent d’approfondir la spécialisation de dernière année (ex : mécatronique et robotique, traitement du signal et imagerie médicale, management du développement durable et RSE…)

DEVENIR INGÉNIEUR DIPLÔMÉ DE L’IPSA

L’IPSA une référence dans un secteur d’avenir qui ne connaît pas la crise

Le secteur aérospatial, en pleine croissance, est actuellement un de ceux qui recrutent le plus en France. Les entreprises des industries aéronautiques et spatiales ont besoin de jeunes ingénieurs pour faire face aux défis qui les attendent. À la sortie de l’école, les ingénieurs spécialisés en aéronautique et spatial, diplômés de l’IPSA se voient proposer des postes en France et à l’international : ingénieur en bureau d’études aéronautiques, ingénieur mécanique spatiale, ingénieur en propulsion ou encore ingénieur intégrateur satellites…

L’IPSA au cœur de la demande

Depuis sa création en 1961, l’IPSA est animé par le souci constant de mettre en adéquation la formation dispensée aux élèves avec les besoins des entreprises. Ainsi le second cycle est composé de majeures et options qui constituent des axes d’approfondissement indispensables à l’acquisition de solides connaissances dans leur domaine.

La passion de l’espace

La réussite de la mission Rosetta, ou la présence de Thomas Pesquet sur la Station Spatiale Internationale, ne cessent de démontrer l’importance de l’exploration spatiale et d’en repousser les limites. Les besoins en engins spatiaux, satellites de télécommunications, satellites d’observation géographique, météorologique ou militaire sont stimulés. L’espace est le lieu privilégié pour l’observation et l’analyse de la Terre et celles des phénomènes en jeu pour l’avenir de notre planète, en matière d’environnement et d’évolution climatique.

L’IPSA en chiffre

  • Près de 70 % des diplômés occupent des postes dans les secteurs de l’aéronautique et du spatial
  • Salaire annuel brut à la sortie de l’école de 39 830 €.
  • 10 000 embauches en 2016 dans le secteur aérospatial français.
  • 100 % des étudiants passent au moins un semestre à l’étranger.
  • 36 semaines de stage obligatoires sur toute la formation.
  • Plus de 50 associations étudiantes.
  • Plus de 200 entreprises partenaires.
  • 19 000 m² de locaux dédiés aux étudiants.
  • 100 % des diplômés ont un statut cadre dès le premier emploi.

AVOIR UN PARCOURS QUI NE RESSEMBLE À AUCUN AUTRE

Les formations d’ingénieurs de l’EPITA, de l’IPSA et de l’ESME Sudria conduisent les diplômés vers des carrières passionnantes, en leur donnant accès à une multitude de métiers d’avenir, dans des domaines de haute technologie.

En 3ème année :

  • Systèmes aérospatiaux
  • Véhicules aérospatiaux

En 4ème année, 5 Majeures :

  • Énergétique, Propulsion et moteurs innovants.
  • Mécanique et Structures des aéronefs.
  • Systèmes Embarqués et de Télécommunications.
  • Systèmes de commandes Mécatroniques et commandes de vol.
  • Espace, Lanceurs et Satellites.

En 5ème année 3 cursus et 9 options :

  • Cursus Expert-Ingénieur : Conception des Systèmes Aéronautiques ; Conception des Systèmes Spatiaux ; Management et Logistique Industrielle.
  • Cursus double compétence IPSA / MBA ISG (ingénieur d’affaires).
  • Cursus Internationaux : Doubles diplômes avec des universités partenaires à l’étranger.

AVOIR UN PARCOURS QUI NE RESSEMBLE À AUCUN AUTRE

La formation de l’IPSA s’attache à développer les capacités essentielles à l’accomplissement d’un premier emploi en entreprise industrielle, tout en favorisant l’acquisition d’un fond culturel nécessaire au développement et à l’élargissement du champ de compétences indispensables à l’exercice d’un emploi de cadre supérieur.

IPSA, LA VOLONTÉ D’UNE CULTURE PROJETS

En affirmant la nécessité de consacrer une partie de l’enseignement à l’immersion dans l’aéronautique et le spatial, l’IPSA met la culture projets au centre deson cursus. Dès le début de la formation, les étudiants réalisent par équipes des projets portant sur des thématiques simples au cours des deux premières années, puis de plus en plus complexes, avec des contenus techniques de haut niveau en fin de parcours. Ces projets constituent une véritable expérience industrielle d’équipe où chacun trouve sa place et où les élèves apprennent la conduite de projet et les contraintes de la fonction de chef de projet.

INDUSTRIELS ET IPSALIENS UNE PROXIMITÉ PERMANENTE

Nous devons la bonne insertion professionnelle de nos diplômés à l’implication de nos partenaires industriels. Très présentes durant toute la scolarité, les entreprises se prêtent volontiers à des rencontres avec les étudiants pour les préparer aux techniques de recrutement, leur faire partager leur expérience, leurs métiers, leurs savoir-faire.

L’engagement de l’IPSA est de préparer ses futurs ingénieurs de façon concrète et pratique afin qu’ils puissent s’intégrer naturellement dans la vie professionnelle.

LA DIMENSION INTERNATIONALE

Les cadres qui n’ont pas la dimension internationale ne font plus carrière, qui plus est dans le domaine aéronautique et spatial. Ainsi, l’IPSA a intégré l’International à un haut niveau dans sa formation. Pour s’y préparer, des périodes d’immersion en langue anglaise sont organisées dès les premières années. Elles permettent d’effectuer dans les meilleures conditions le semestre international obligatoire dont le choix de la destination varie selon l’option choisie par l’étudiant.

Par la suite les étudiants ont accès à des parcours de double diplôme à l’International en Chine, à Taïwan, en Grande-Bretagne, aux États-Unis ou ailleurs. Le niveau minimum de 800 au TOEIC est requis pour l’obtention du diplôme IPSA.

DES LABOS INNOVANTS POUR "BOOSTER" LA RECHERCHE

Plus spacieux, mieux équipés, de nouveaux labos connectés voient le jour à l’IPSA.

Ils seront structurés en deux grandes parties : les uns répondront aux besoins et niveaux pédagogiques du cycle préparatoire et les autres ceux du cycle ingénieur.

Ils abriteront une volière à drones, du matériel lié à la propulsion aéronautique, aménagement de reliefs fictifs, des imprimantes 3D et les installations spécifiques (logiciels et espaces de travail) liés aux domaines de la Thermique, de la Technologie des matériaux, ou encore des Machines à commandes numériques.

Ces installations s’inscrivent également dans une stratégie de recherche plus structurée et plus importante, basée sur deux grands domaines : la micro aéronautique et le calcul scientifique appliqué au domaine aérospatial. En complément de l’accroissement de l’équipe d’enseignants chercheurs, l’école à l’intention de développer de nouveaux partenariats académiques et industriels venant compléter ceux existants avec le CNES, le CNRS, Centrale Supelec, l’IMMCE de l’observatoire de paris ou encore l’Université Pierre et Marie Curie.

LE PROGRAMME D’INITIATION À LA RECHERCHE ET L’INNOVATION

Ce programme vise à développer le sens de l’innovation des futurs ingénieurs à travers la réalisation de projets sur l’une des thématiques de recherche des enseignants chercheurs de l’école.

Par groupe de 3 à 5 les étudiants doivent mener un projet en utilisant une méthodologie de recherche scientifique (définition d’une problématique, recherche bibliographique…), développant un esprit critique et en présenter les résultats lors d’une soutenance orale.

Parmi les domaines d’application, on retrouve :

  • l’énergétique
  • l’aérodynamique
  • la mécanique des fluides
  • l’éthique d’ingénierie et les mathématiques appliquées

LE STUDLAB IPSA

Cette nouvelle structure a pour but d’apporter une plus grande visibilité à des projets technologiques innovants, portés par des étudiants dans le cadre du cursus, d’une association étudiante, d’un concours ou encore d’une création de start-up.

Une fois sélectionnés, les projets encadrés par les enseignants-chercheurs peuvent bénéficier d’un suivi à chaque étape d’avancement du projet, et de conseils pour multiplier les partenariats et collaborations avec le monde de la recherche et des entreprises.

Avec cette entité l’école soutient, davantage, les initiatives de ses étudiants et leur apporte une expérience significative et enrichissante pour leur future carrière d’ingénieur, pouvant aller jusqu’à la publication d’articles scientifiques des résultats de la mission.

CORDONNÉES

TROUVEZ ICI NOS CORDONNÉES

EPITA

Sandra Abou-Nakad

sandra.abou-nakad@epita.fr

Tel. : 01 44 08 01 63

IPSA

Roza Lebriki

roza.lebriki@ipsa.fr

Tel. : 01 84 07 15 10

ESME

Mélanie Puglia

melanie.puglia@esme.fr

Tel. : 01 53 20 62 48

EPITA PARIS

14 – 16 rue Voltaire

94270 Le Kremlin-Bisetre

Tel. : 01 44 08 01 01

IPSA PARIS

63 Boulevard de Brandebourg

94200 Ivry-Sur-Seine

Tel. : 01 84 07 15 15

ESME PARIS

40 rue du Docteur Roux

75015 Paris

Tel. : 01 56 20 62 00

CONTACTEZ NOUS

CONCOURS COMMUN CPGE :

CES ÉCOLES SONT MEMBRES DE IONIS EDUCATION GROUP COMME :

COPYRIGHT 2017 - CONCOURS : CPGE EPITA / IPSA / ESME

Fermer le menu